Météo de la Via Francigena :
il faut beau, mais ça dépend où !
La gazette
de la Via Francigena
Cussey sur l'Ognon
Federica & Nico

par BRu

Lors de l'apéritif du 14 juillet 2022, le midi, 2 randonneurs de la Via Francigena, Federica (italienne de 27 ans) & Nico (espagnol de 22 ans), ont demandé à pouvoir remplir leurs gourdes.
Nous leur avons proposé de partager avec nous ce moment de convivialité qui réunit chaque année Cussey et Etuz.
Ce fut l'occasion d'en apprendre un peu plus sur eux et leur périple : ils se sont rencontrés sur le chemin de compostelle et se sont donnés le défi de faire l’intégralité de la Via Francigena de Canterbury (au Royaume-Uni) à Santa Maria di Leuca (en Italie) en 5 mois. Ils ont comme projet l' Infinito Cammino (chemin infini) dont le but est de promouvoir les 3 200 km qui composent l’itinéraire culturel, en sensibilisant à la question de l’accessibilité universelle dans chaque territoire.
Ils sont restés dormir à Cussey, ont pu assister aux feux d'artifice et au petit matin, très tôt, ils sont repartis avec des sacs à dos de 13 kg, avant qu'il ne fasse trop chaud, pour continuer leur aventure sportive et humaine.
Ils ont marqué les esprits de certains habitants de Cussey, par leur gentillesse et leur courage.
20 ans

par ERa

Le samedi 17 juillet 2021 Cussey accueillait, en compagnie de Mme Anne Vignot (présidente de GBM) et de Mr Michel Jassey (vice président en charge des sports), une délégation de marcheurs issue de l' AEVF (Association Européenne de la Via Francigena), dont son président Mr Massimo Tedeschi.
Cette association a pour but de promouvoir la Via Francigena dans toutes ses dimensions en particulier culturelles, touristiques et spirituelles. L'événement "Road to Rome again", créé à l'occasion des 20 ans de l'association, vise à relancer l'intérêt pour cette voie millénaire en soulignant sa dimension européenne (traversée de 4 pays, en particulier Italie et France) et en appuyant sa candidature à l'Unesco.
Après avoir accompagné ce groupe, auquel s'était joints de nombreux marcheurs locaux, une trentaire de convives s'est ainsi retrouvée à la salle de convivialité pour partager un rapide repas. Tous sont repartis "revigorés" pour une prochaine étape.

Un Hollandais, une Suissesse

par GLe

Ce 11 juillet 2021, deux randonneurs font étape à Cussey sur l'Ognon.
Joop, 73 ans, parti le 1er mai de sa commune en Hollande, et Caroline, bien plus jeune, Suissesse habitante des environs de Lausanne et ayant rejoint Calais par le train. Joop ne parle pas du tout français et emprunte les anciens chemins de la Via Francigena. Caroline, quant à elle, tient à faire le chemin d’aujourd’hui. Rencontre inopinée sur le chemin. La marche est difficile pour Joop, sur les sentiers devenus parfois des routes empruntées par des engins terrestres. Alors Caroline tente d’atténuer les kilomètres parcourus en s’assurant qu’il trouve un toit en fin d’étape. Souvent ce sont les mêmes étapes et le même hébergement pour les pélerins de la Via Francigena. C’est la solidarité du chemin...
Ce matin du 12 juillet, ils sont repartis chacun de leur coté...
Joop prit la direction Geneuille, Chatillon le Duc,..., Besançon.
Caroline prit la direction du GR145, par Les Auxons, Miserey, ..., Besançon.
L'une logera au Diocèse de Besançon, quant à l’autre ce matin il ne savait pas ....gageons que ce sera au Diocèse également après un coup de fil passé ce matin par une Suissesse pas du tout neutre quant au repos de cet hollandais fugueur et ouvert aux aléas de ce chemin qui sera encore jalonné de bien des surprises pour les 1500 kms restants à parcourir.